Technicien/Technologue

Le technicien ou technologue fournit aux ingénieurs, aux scientifiques ou à tout autre professionnel un soutien technique. Il peut travailler dans un bureau, un laboratoire, une ère de tests ou encore un chantier. Il peut travailler dans tout type de secteur technique : informatique, génie civil, bâtiment, génie électrique, agroalimentaire, biopharmacie…

L’appellation « technicien » concerne les professionnels ayant une formation postsecondaire d’une durée d’un ou deux ans. Ses connaissances pratiques lui permettent d’effectuer des tâches spécifiques : fabrication, essais, installation, réparation, inspections, entretien, échantillonnage, maintenance.

Les « technologues » ont une formation de trois ans de niveau collégial. Ils ont suivi des cours théoriques plus avancés, que ce soit en mathématiques, en génie ou en sciences. Ils sont capables d’effectuer les mêmes tâches que les techniciens, mais aussi des missions d’encadrement et d’analyse plus poussées.

PRINCIPALES MISSIONS :

DU TECHNICIEN :

  • Fournir un support et un encadrement technique.
  • Appliquer les techniques liées à sa profession et réaliser l’ensemble des activités techniques relevant de son domaine d’expertise.
  • Participer à la préparation et à la vérification de différents documents.
  • Participer à la résolution de problèmes.
  • Avoir à offrir un soutien technique ou une formation aux utilisateurs.
  • Avoir à participer à l’installation d’équipements.

DU TECHNOLOGUE :

  • Concevoir des produits.
  • Résoudre des problèmes.
  • Interpréter des données.
  • Faire des dépannages complexes.
  • Préparer des devis.
  • Faire de l’ordonnancement et de la planification.
  • Analyser des données.
  • Gérer des projets.
  • Prendre des décisions.

FORMATION

  • Formation postsecondaire d’un ou deux ans pour les techniciens.
  • Formation de trois ans de niveau collégial pour les technologues.
  • Pour certains emplois, l’obtention d’une accréditation délivrée par les associations provinciales de techniciens et technologues après deux ans d’expérience encadrée est requise.

COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES

  • Maîtrise des logiciels liés à l’emploi et au secteur.
  • Parfaite connaissance des outils, techniques et méthodes utilisés.
  • Très bonnes aptitudes en mathématiques, physique et sciences.
  • Maîtriser l’anglais est un atout.

PROFIL

  • Aimer le travail en équipe.
  • Faire preuve de capacité d’analyse.
  • Être capable de s’adapter à un nouvel environnement ou à une nouvelle équipe.
  • Être responsable.
  • Être méticuleux.

SALAIRE

Le salaire dépend de l’expérience, des responsabilités et de la taille des projets. En règle générale, le technologue est mieux payé que le technicien. Les salaires annuels varient entre 30 000 et 40 000 dollars.

ÉVOLUTION PROFESSIONNELLE

Le technicien peut devenir technologue avec des études complémentaires. De même, le technologue, quant à lui, peut devenir ingénieur en décrochant un nouveau diplôme. Étant donné les responsabilités liées à ces métiers, l’expérience ne justifie pas à elle seule le passage de technicien à technologue ou de technologue à ingénieur. Ces métiers étant hautement spécialisés, les évolutions professionnelles passent par des tests et des diplômes.

LA PAROLE AUX PROFESSIONNELS

ENTREVUE AVEC LAURA PAPADOPOULOS, TECHNOLOGUE DANS LE GÉNIE CIVIL

Laura Papadopoulos est une technologue spécialisée dans l’examen de la qualité du béton. Elle a décidé de poursuivre ses études en génie civil afin de devenir ingénieure et ainsi de se voir confier de plus grandes responsabilités.

POURQUOI AVOIR CHOISI CE MÉTIER ?

Je considère les projets en construction comme des sculptures ; il y a quelque chose d’artistique à participer à la réalisation d’immenses ouvrages. De plus, ce travail est très diversifié. Je n’ai pas le temps de m’ennuyer. Les chantiers ne se ressemblent pas, tout comme les problèmes auxquels je suis confrontée. Je rencontre sans cesse de nouvelles personnes. C’est très enrichissant.

EST-IL FACILE DE TROUVER UN TRAVAIL DANS CE MÉTIER ?

Il y a énormément d’avenir dans ce métier. Tant que la population augmentera, il faudra de nouveaux logements ou en restaurer d’anciens. Il y a de nouveaux matériaux et équipements à inventer, notamment dans la conception de « maisons vertes » et dans le développement durable.

QUELS CONSEILS DONNERIEZ-VOUS À UN JEUNE SOUHAITANT DÉBUTER DANS LE MÉTIER ?

Il faut qu’il aille à l’école, car plus grande sera son expérience scolaire, plus grandes seront ses responsabilités par la suite. Toutefois, entre ce que j’ai appris à l’école et que je fais aujourd’hui, il y a un grand écart. C’est pourquoi il est nécessaire de faire un maximum de stages afin de ne pas être trop déboussolé une fois sur un chantier. Enfin, il faut beaucoup de leadership pour travailler dans ce secteur, afin de s’assurer que les consignes sont respectées à la lettre.

Réseau d'emplois Jobs.ca

#