Quand les innovations technologiques transforment l’univers du golf

Débutant ou expert, amateur ou professionnel, joueur ou spectateur, chacun de nous peut tirer parti des technologies qui révolutionnent le monde du golf depuis quelques années. Comme dans tout sport, la performance de l’athlète tient non seulement de son équipement, mais aussi de la précision de son geste. C’est ainsi que les entreprises investissent d’importantes sommes en Recherche et Développement pour répondre à ces deux exigences.

 

Des équipements à la fine pointe de la technologie
Depuis le 14e siècle, la balle de golf – initialement en bois – en a connu des évolutions et, la dernière en date, apporte son lot de technologie qui contribue fortement à améliorer la performance des joueurs de golf. Ce n’est plus trois, mais désormais cinq couches différentes qui composent la dernière génération de balles de golf : trois couches d’un noyau compressé, complétées d’un noyau externe et d’un manteau. Conclusion, la balle réagit mieux aux différents coups et la distance parcourue s’en trouve allongée. Afin d’améliorer aussi le coefficient de traînée, la montée ainsi que la vitesse de rotation durant son envol, la balle de golf intègre maintenant du graphène, nanoparticule de la grosseur d’un atome, dont la découverte a été récompensée par le prix Nobel de chimie en 2010. Quant aux bâtons, ils ne sont pas en reste : une entreprise a fait appel à des ingénieurs de Boeing afin de bénéficier de leur expertise des avions sur la vitesse, le poids et la traînée. C’est ainsi que des améliorations ont été apportées sur le contrôle d’écoulement laminaire, moyennant des rainures à motifs, à des endroits précis sur la tête du bâton, afin de réduire sa traînée aérodynamique. En ce qui concerne les spectateurs, ils peuvent désormais s’immerger dans des tournois de golf mythiques grâce à la réalité augmentée depuis leur téléphone cellulaire.

 

L’intelligence artificielle au service de la performance
Grâce à l’Internet des objets (IoT), toute information est collectée, analysée et restituée pour le plus grand plaisir des joueurs de golf. Commençons par la surface. Désormais, des détecteurs à distance permettent de mesurer l’humidité du sol et la température afin de s’assurer que le vert est correctement arrosé et de qualité. Ensuite, le parcours. Il ne revêt plus beaucoup d’inconnus avec le télémètre – qui vous indique précisément la distance qui vous sépare du trou – ou encore la montre GPS qui vous informe des caractéristiques de plus de 30 000 parcours de golf (type de gazon, obstacles, difficultés…), vous offre des conseils selon votre profil (le décoché, le coup d’approche, le coup roulé…), sans oublier de vous communiquer quelques données liées à votre santé, telles que votre fréquence cardiaque. Enfin, l’élan, le fameux geste que l’on essaie de parfaire tant pour le style que pour la performance du coup. Désormais, l’allié de taille s’appelle l’analyseur d’élan. Fixé au gant, il recueille diverses informations (la vitesse et l’inclinaison du bâton, la durée de la montée, la rotation de la hanche) qui, une fois restituées, déterminent vos forces et vos faiblesses, restitue les caractéristiques de votre élan sous forme de tableau de bord et vous propose un programme d’entraînement adapté. Une coche au-dessus, le puissant nano-ordinateur – PIQ Robot – qui recueille des milliers de données en temps réel et, grâce à l’intelligence artificielle, vous recommande un club de golf en particulier selon votre profil et la distance à parcourir.

 

Avec une technologie qui se met au service du joueur de golf, il est important que celui-ci n’ait pas que le trou en ligne de mire, mais aussi les bienfaits de ce sport, et qu’il continue à s’émerveiller de la nature qui l’entoure et non uniquement des technologies qui le servent.

Articles récents par
Commentaires

Réseau d'emplois Jobs.ca

#